Forum RPG - Monde Fantastique


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Contexte du forum

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Contexte du forum le Ven 15 Aoû - 7:05

Contexte géopolitique.
Onoria n'est pas un royaume uni depuis longtemps. Il était encore récemment divisé en cinq régions humaines, deux grandes forêts contrôlées par les elfes et les montagnes ainsi que leurs ressources étaient l'exclusivité des nains. C'est sous l'influence de l'actuelle famille royale d'Onoria, à la tête de la région du même nom que l'ensemble des régions se sont unies sous une même bannière. Le premier pas vers la création du royaume fut le mariage de Léona del Faritia, fille unique du roi de Iriota à Dempsey del Oniria, jeune roi de la région d'Onoria. A la mort du père de Léona, les deux régions se réunirent en partie administrativement. Léona conservait le titre de Duchesse de Faritia et présidait le conseil des représentants élus de ma région Iriotienne. Elle travaillait de concert avec quelques uns des représentants des deux régions et son mari pour toutes les démarches touchant aux deux royaumes, mettant de nombreuses mesures communes. Les taxes furent ainsi communes aux deux royaumes, la monnaie aussi. Devant l'union de plus en plus forte des deux régions et craignant de voir son voisin devenir trop puissant et de ne plus pouvoir s'opposer à lui, la région de Kianor entra ensuite en guerre sous prétexte qu'Onoria avait acheté les pirates d'Hildar afin qu'ils pillent les côtes. Entamant une attaque éclair, les armées Onoriennes durent vite battre en retraite, attendant l'arrivée de renforts Iriotiens. A cause du mauvais temps et d'un hiver précoce, ces dernières n'arrivèrent que le jour même durant lequel le siège de Miranis parvenait à son paroxysme. Les murs venaient de tomber aux mains des envahisseurs et seul le palais tenait encore quand le cours de la bataille s'inversa grâce aux renforts enfin arrivés à marche forcée. La grande victoire est dorénavant célébrée comme fête régionale chaque année.
Après la défaite des troupes de Kianor, les armées conjuguées d'Onoria et de Faritia se mirent à pourchasser leurs ennemis. Un mois plus tard, le roi de Kianor, Jed del Horion mourut lors d'une escarmouche aux alentours de Coustrel. Désormais sans roi, les nobles de Kianor foncèrent à Horion avec l'intention de prendre la couronne des mains du fils de feu le roi Jed, Julian del Horion, âgé de six ans. Grâce au courage de la garde royale d'Horion, la forteresse royale tint bon face aux prétendants jusqu'à l'arrivée du roi Dempsey et de l'armée unie. Afin de régler une fois pour toute le conflit Kiano-Onorien, il adopta le jeune Julian, promettant que ce dernier recevrait la meilleure éducation et le trône de Kianor à ses dix-huit ans. L'enfant grandit avec son jeune frère de lait, Josselin del Onoria (le fils de Dempsey et Léona) qui avait alors quatre ans. Ils furent éduqués ensemble sous la tutelle du précepteur Samuel Daler, actuel grand conseiller auprès de Josselin.
Plusieurs années passèrent. Les trois régions du nord, toujours largement indépendantes mais de plus en plus proches grâce à diverses mesures s'enrichissaient grâce à un marché commun et la politique avant-gardiste du roi Dempsey. Ce dernier ouvrit de nombreuses écoles, entama de grands travaux et fit bénéficier à l'ensemble de la population de nombreux bienfaits. Surnommé bien vite Dempsey le progressiste, il fut respecté de son peuple. A sa mort, les trois régions entamèrent une semaine de funérailles. Le jeune roi Josselin, tout juste âgé de dix-neuf ans commença à entreprendre d'améliorer le commerce avec les elfes et les nains. Multipliant les contacts et les démarches auprès de ces étranges voisins, il parvint à les convaincre d'envoyer des représentants et d'entamer des politiques communes. L'un de ses plus grandes réussites est la création de nombreuses routes royales à travers tout le royaume. On commença à parler d'âge d'or vu qu'en l'absence de conflit majeur et avec l'amélioration nette du commerce et son ouverture aux voisins elfes et nains, l'ensemble du royaume vi ses conditions de vie s'améliorer.
La guerre civile Akélirane commença alors que le roi Josselin venait d'avoir 22 ans. Les régions de Skynias et de Lakir se rebellèrent ouvertement contre les troupes de l'empire et appelèrent à l'aide le royaume, promettant de se joindre à lui une fois qu'ils seraient libérés du joug akéliran. Prenant la tête des troupes d'Onoria et de Iriota, sa mère se sentant trop vieille pour partir en campagne à ses côtés, le roi Josselin alla aider les régions du sud. Julian vint à son renfort, ayant pendant les années qui s'étaient écoulées réussit à saper l'influence des plus grandes maisons nobles de Kianor et s'étant imposé comme le véritable chef de la région. La cavalerie lourde qu'il menait fit des merveilles contre l'infanterie Akélirane qui dû se replier. Tenant leur promesse, les deux régions se joignirent à l'union inter-régionale, en profitant grandement tout en gardant une forte indépendance. Devant l'évolution rapide que tout le royaume subissait et voyant à quel point celui-ci en profitait, les matriarches d'Hildar demandèrent de rejoindre l'union. D'autant plus que maintenant que toutes les régions étaient unies, les raids sur la côte se faisaient de plus en plus difficiles. Bien que fort réticent au départ, le royaume n'eut jamais à regretter sa décision par après.

Voir le profil de l'utilisateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum